QUESTIONNAIRES DU COLLECTIF « UNE EGALITE DES CHANCES POUR NOS ENFANTS TDAH »

(Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité)

 

 

THEME :  LA SCOLARITE DES ELEVES AVEC TDAH :

 

SUR UN ECHANTILLON DE 953 ELEVES DIAGNOSTIQUES TDAH :

 

Questionnaires en ligne du 15 au 20/05/19 sur « google forms ».

 

 

INTERPRETATION DES RESULTATS :

1. Votre enfant est-il scolarisé ?

  • Oui : 95,9%

  • Non :  4,1% (IEF, déscolarisé…)

 

2. Avez-vous informé l’école du TDAH de votre enfant ?

  • Oui : 94,7%

  • Non :  5,3%

 

Sur 95,9% des élèves scolarisés, pour 94,6% l’école est informée du diagnostic de l’enfant.

Seul 1,3 % des parents n’ont pas informé l’école du diagnostic de leur enfant.

 

 

3. Votre enfant bénéficie-t-il d’un :

  • PAP : 30,3%

  • PPS : 19,6%

  • PPRE : 8,1%

  • Autre : 8,7%

  • Mon enfant ne bénéficie pas de plan spécifique : 33,3%

 

66,7% des élèves avec TDAH bénéficient d’un plan spécifique.

 

 

4. Si votre enfant bénéficie d’un plan spécifique, est-il respecté ?

  • Oui : 22,5%

  • Non : 8,9%

  • En partie : 31,2%

  • Je ne sais pas : 4,2

  • Mon enfant ne bénéficie pas de plan spécifique : 33,2%

 

La proportion du respect de PAP, PPS, PPRE et autre plan est bien inférieure au non-respect : oui à 22,5% contre 40,1 de non et en partie.

A noter que les aménagements scolaires sont à la base (témoignage des parents) d’un niveau inférieur aux besoins de l’élève.

 

5. Les enseignants vous semblent-ils formés au TDAH ?

  • Oui :    7,4%

  • Non : 63,4%

  • Certains : 25,9%

  • NSP : 3,3%

 

6. Les enseignants vous semblent-ils comprendre le TDAH ?

  • Oui : 11,3%

  • Non : 40,4%

  • Certains : 45,9%

  • NSP : 2,4%

 

En général les parents dialoguent avec les enseignants et en informant sur le diagnostic de leur enfant, informent aussi sur les troubles. Quand les enseignants sont bienveillants et ouverts, cela permet toujours une meilleure compréhension des troubles et de meilleurs résultats scolaires pour l’enfant.

 

A l’heure de l’école inclusive, il est temps de former tous les enseignants à ces troubles qui touchent 5% des enfants.

 

7. Votre enfant a-t-il rencontré des difficultés dans le cadre scolaire de type : anxiété, dépression, harcèlement scolaire, décrochage scolaire, phobies scolaires ?

  • Oui : 81,6%

  • Non : 14,8%

  • NSP : 3,6%

 

8. Si votre enfant a rencontré ce type de difficultés, il s’agit de :

  • Anxiété (maux de ventre récurrents, perte de confiance en lui, brimades…) : 41,6%

  • Dépression : 3,2%

  • Harcèlement scolaire : 12,3%

  • Décrochage scolaire : 12,6%

  • Phobie scolaire : 7,4%

  • Autre : 5,7%

  • NSP : 2,3%

  • Mon enfant n’a pas eu ce type de difficultés : 14,9%

 

Avec des chiffres aussi élevés, il est très clair que nos enfants sont un public fragilisé et qu’il est plus qu’urgent de prendre enfin en compte ces troubles.

La prévention a un coût.

Ne pas faire de prévention a un coût également : humain car c’est un lourd tribu que paient de très nombreux enfants avec TDAH ; la lutte contre le décrochage scolaire a un coût ; il est essentiel de permettre à l’enfant de devenir un adulte de demain inséré socialement et professionnellement.

(voir les risques liés à la non prise en charge des enfants TDAH : risques plus élevés d’addictions, de dépendances, de suicide, de délinquance…). Et tout cela a un coût pour la société.

 

Il est donc tout à fait judicieux d’investir aujourd’hui pour que toute la société soit gagnante demain.

 

Si on additionne le pourcentage d’enfants concernés par des difficultés très graves : la dépression, le harcèlement scolaire, le décrochage scolaire et la phobie scolaire, le pourcentage atteint 35,5% des enfants TDAH concernés!

Et des parents ont regretté ne pas pouvoir cocher dans ce questionnaire plusieurs difficultés !

9. A votre avis, l’école est-elle inclusive pour les enfants avec un diagnostic de TDAH ?

  • Oui : 10%

  • Non : 40,5%

  • Moyennement : 43,4%

  • NSP : 6,2%

 

10. Votre enfant est-il scolarisé en :

  • Classe ordinaire : 86,4%

  • Ulis :4,2%

  • Segpa : 1,8%

  • Autre : 6,9%

  • NSP : 0,7%

 

Total des classes spécialisées : Ulis+Segpa+autre= 12,9%

 

Nous pouvons nous poser la question du rapprochement des réponses sur l’inclusion scolaire avec une scolarité en structure spécialisée, en école privée hors contrat ou autre.

En 2019, il apparaît très clair que l’inclusion scolaire, selon notre avis de parents d’enfants à besoins spécifiques, ne soit pas effective dans les faits.

 

11. Avez-vous fait une demande d’AVS pour votre enfant ?

  • Oui : 49%

  • Non : 43,4%

  • En cours : 7,7%

 

12. Si vous avez fait une demande d’AVS pour votre enfant, a-t-elle été acceptée ?

  • Oui : 33%

  • Non : 10,5%

  • En cours : 14,4%

  • Je n’ai pas fait de demande d’AVS pour mon enfant : 42,1%

 

13. Si votre demande a été acceptée :

  • Le nombre d’heures correspond aux besoins de mon enfant: 11,7%

  • Le nombre d’heures n’a pas été accepté dans sa totalité: 10,5%

  • L’AVS a été recrutée tardivement : 5%

  • L’AVS n’a pas été affectée : 4,2%

  • Autre : 11,1%

  • Je n’ai pas fait de demande d’AVS pour mon enfant ou ma demande a été refusée : 44,7%

  • NSP : 12,8%

 

Il semble que la proportion est équivalente approximativement entre les demandes acceptées totalement et les demandes acceptées partiellement ;

Si on additionne les situations où l’AVS a été recrutée tardivement ou pas affectée, cela concerne un nombre d’enfants important : pour 9,2% d’élèves avec TDAH ;

Dans les réponses « autre », on retrouve par exemple des situations où le contact s’est très mal passé avec l’AVS pour différentes raisons.

 

 

Questionnaires sur la scolarité des élèves avec TDAH – Mai 2019 – Une égalité des chances pour nos enfants TDAH 

Voici les résultats de notre questionnaire en PDF:

© 2020  Créé par l'Association TDAH - Pour une égalité des chances. Tous droits réservés |  Utilisation  |   Confidentialité